Un démobilisé, un jour : Quand un chef de groupe armé se démobilise et adhère au processus DDR

DSC09033bMonsieur Riziki Ntshingingi a 23 ans. Il était le chef du groupe Mai-Mai NTSHINGINGI. Il a intégré le processus DDR après avoir séjourné dans le Centre de regroupement de Mubambiro (Goma).Il a 2 épouses et 4 enfants (la première épouse a trois enfants et la deuxième a un enfant). Quand il a rejoint le processus sa famille est restée avec sa mère.

Riziki est arrivé au CPR de Kamina avec les dernières vagues des arrivées ainsi qu’une dizaine de ses éléments.  Il a choisi de suivre la formation dans la filière élevage et est convaincu de pouvoir aider, à son retour dans sa communauté d’origine. Riziki pense que le temps des conflits est passé et que le pays devrait passer à l’étape de sa construction avec tous les fils et filles du pays. Il invite ses partisans qui sont encore en brousse de rejoindre le processus DDR et les autres chefs de groupes armés à faire de même.

Conscient de la nécessité d’impliquer sa famille  dans le processus et sûrement assez sensibilisé sur le genre et la promotion de la femme, il a choisi comme participant à l’appui au ménage sa femme avec laquelle, il a trois enfants.

 

Riziki se fait donc l’ambassadeur du programme DDR auprès des réticents qui sont encore dans les groupes armés.

 

 

 

Communication/UEPNDDR

 

Comments are closed.